Ma pratique avec les adolescents


Lors du premier entretien, en fonction de la demande de l'adolescent, je peux le recevoir seul ou avec son ou ses parents. Si l'adolescent souhaite venir seul pour le premier rendez-vous, je rencontrerai ses parents dans un second temps.

L'adolescence est une période avec beaucoup de changements, aussi bien dans le corps que dans le psychisme. Pouvoir parler à adulte, en dehors de l'environnement familial, permet d'y voir plus clair sur ce qui fait souffrir. Je suis là pour accompagner l'adolescent à mettre des mots sur ce qu'il traverse. Je propose des entretiens basés sur l'échange, au cours desquels il sera libre de s'exprimer sur ce qu'il traverse. Chaque suivi est individualisé et a lieu dans le respect de son rythme et de sa temporalité. La durée des séances est variable, souvent entre 30 et 45 minutes.

Quelles sont les raisons qui peuvent amener à consulter ?

  • Conduites agressives et/ou violentes envers soi ou autrui (attaque de son corps, conduites d’opposition, colères…)
  • Difficultés relationnelles et sociales (inhibitions, isolement, difficultés à communiquer, à se séparer, à s’adapter, à se projeter…)
  • État ou sentiments dépressif(s) (tristesse, repli sur soi, isolement ...)
  • Manifestations psychosomatiques et d'anxiété (troubles du sommeil, eczéma, maux de ventre …)
  • Conduites addictives (alcool, cannabis, jeux vidéo…)
  • Troubles des conduites alimentaires (anorexie, boulimie…)
  • Difficultés liées à la scolarité (échec scolaire, difficulté à construire un projet, problème d’orientation, phobie scolaire, ennui, surinvestissement de l'école, peur de l'échec … )
  • Difficultés familiales (séparation ou divorce des parents, deuil d'un proche, difficulté à trouver sa place dans la fratrie, difficulté à s'autonomiser … )
  • Questionnement sur la sexualité (entrée dans la sexualité, orientation sexuelle, corps qui change ...)
  • Ou toutes autres demandes à l’origine d’un mal-être, d’une souffrance, nécessitant un soutien et un accompagnement

Adolescent en cabinet